êtes-vous né(e)
avant le 27/06/2001 ?

Votre langue

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.
À consommer avec modération.

Le gin : avec ou sans gluten ?

Le gin : avec ou sans gluten ?

Depuis sa création puis sa popularisation au cours du 18e siècle, les méthodes de fabrication du gin ont fortement évolué. Aujourd’hui, 99 % des gins sont fabriqués avec de l’alcool de grain et sont donc susceptibles de contenir du gluten. Mais certains producteurs, tels que Maison Villevert, bousculent les conventions tout en respectant la tradition et proposent un spiritueux à base d’alcool de raisin. Vous avez ainsi la garantie de déguster un gin sans gluten.

Des bases d’alcool variées pour produire du gin

Si les premiers alcools entrant dans la fabrication du gin furent élaborés avec du raisin, l’alcool de grain s’est rapidement imposé grâce à sa facilité de production et son coût avantageux. C’est la germination d’une ou plusieurs céréales telles que l’orge, le seigle, le blé ou le maïs qui sont à l’origine de l’alcool dit « de grain ». Cette transformation accélérée des céréales, aussi appelée le « maltage », permet de transformer l’amidon en sucre, puis le sucre en alcool.

De possibles traces de gluten dans certains gins

Même si le processus de distillation permet normalement d’éliminer le gluten, certaines personnes, allergiques, peuvent réagir en buvant du gin à base d’alcool de grain pour peu que cet alcool soit produit à partir de blé, d’orge ou de seigle. Mais le gluten n’est pas une fatalité pour les amateurs de gin.

De nombreux gins sans gluten

Tout d’abord, l’alcool de grain peut être issu de céréales ne contenant pas de gluten comme le maïs par exemple. Mais vous pouvez aussi choisir un gin à base d’alcool de pommes de terre ou de raisin. Certains industriels utilisent même de l’alcool de mélasse, une mixture produite lors du raffinage de sucre à partir de betteraves ou de cannes à sucre. Si ces ingrédients de base permettent d’élaborer des gins sans gluten, il est inutile de préciser que les spiritueux obtenus se distinguent grandement par leur saveur.

G’Vine marque sa différence

Si vous aviez le choix entre croquer un grain de raisin, une pomme de terre ou une betterave, que choisiriez-vous ? Pour les gins, votre choix pourrait fort bien s’orienter de la même façon. Afin de créer un gin doux et floral, Maison Villevert et son maître distillateur, Jean-Sébastien Robicquet, ont décidé d’élaborer le G’Vine avec de l’alcool de raisin, ce qui lui confère une rondeur sans égale.

Le gin issu des vignes

Ce sont uniquement des raisins français qui sont utilisés pour produire l’alcool neutre qui sert de toile de fond au French Gin. Ceci lui permet d’être « gluten free », mais lui confère aussi des notes plus douces, plus florales et plus suaves que d’autres gin. Avec dix autres ingrédients, dont la fameuse fleur de vigne, le G’Vine Floraison possède un équilibre et une rondeur qui séduit tous les amateurs de gin, allergiques au gluten ou pas.