êtes-vous né(e)
avant le 21/08/2001 ?

Votre langue

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.
À consommer avec modération.

Pourquoi
utiliser la fleur de vigne ?

L’utilisation de la fleur de vigne comme composant du bouquet aromatique de G’Vine, Gin de France, est un choix audacieux opéré par Jean-Sébastien Robicquet.

Cette fleur fragile ne peut être récoltée que pendant quelques jours au mois de juin, lors de la floraison de la vigne, ce qui la rend rare et précieuse. C’est pourtant elle, associée à l’eau-de-vie de raisin, qui assure toute la finesse et l’élégance de G’Vine Floraison.

Gin de France

Qu’est-ce que
la fleur de vigne ?

La fleur de vigne est un élément essentiel entrant dans le cycle de reproduction du raisin. Ce n’est qu’une fois fécondée qu’elle peut se transformer en fruit.

Son apparition dépend de nombreux facteurs dont le climat. Un hiver doux et ensoleillé peut avancer la floraison au mois de mai. À l’inverse, un hiver pluvieux et gris va ralentir le processus de photosynthèse, moteur du développement de la vigne et donc des fleurs.

Elles se développent en grappes, rappelant les raisins qu’elles produiront. Elles se font discrètes, tant par leur petite taille au milieu de la végétation florissante que par leur odeur subtile. La floraison indique traditionnellement au producteur la date des futures vendanges, entre 90 et 100 jours plus tard.

La fleur de vigne : le secret de l’excellence de G’Vine
L’adjonction de fleur de vigne dans l’assemblage d’un alcool est une première dans l’industrie des spiritueux. Ce choix innovant et surprenant a produit G’Vine Floraison, un gin super premium aujourd’hui classé parmi les plus consommés au monde.

L’ugni blanc et la fleur de vigne

L’utilisation de l’ugni blanc paraissait évidente étant donné la localisation de Maison Villevert. Situé en plein cœur du vignoble, sur les Petite et Grande Champagnes, notre domaine est entouré par cette variété emblématique du Cognac. L’eau-de-vie, produite en partie avec ce cépage, est à la fois suave, capiteuse et idéalement neutre pour laisser les plantes et épices s’exprimer.

Nous employons la fleur de vigne pour ses caractéristiques uniques, car elle développe des arômes complexes de fruits jaunes exotiques et de fleurs blanches, rehaussés d’une pointe épicée et d’une légère amertume. Elle produit la toile de fond pour un bel équilibre et une agréable rondeur. Si elle dégage peu de parfums avant la récolte, ses notes florales et atypiques se dévoilent avec délicatesse dans notre gin. Vous apprécierez notamment la fraîcheur que celles-ci apportent à vos cocktails.

Gin de France
Gin de France

Un savoir-faire
ancestral

La récolte de cette fleur n’est possible que grâce au travail en amont de nos équipes. Les techniques employées, héritées depuis des siècles, sont toujours mises en œuvre afin de produire des fleurs et des raisins de haute qualité.

C’est la taille de la vigne en hiver qui déterminera le nombre de grappes pour les vendanges. Loin d’être anecdotique, cette étape obéit à de nombreux critères pour produire une quantité suffisante de fleurs. Il ne faut pas oublier que leur récolte va empêcher la production des raisins, un choix que Maison Villevert assume pour réaliser un gin sans équivalent dans le monde.

Lorsque la floraison intervient, nos équipes ont 5 jours pour récolter à la main ces fleurs délicates. Là encore, le danger est grand : une pluie momentanée ou des vents violents peuvent grandement nuire à leur intégrité. La récolte manuelle reste cependant le seul moyen de préserver leur parfum subtil et si caractéristique. Elles seront ensuite placées dans un sac de mousseline, lui-même plongé dans l’alambic, afin que la macération libère les arômes dans l’eau-de-vie.